La barque de Mr Handequin

 

 

Cet homme rencontré à la quincaillerie m’avait aidé à porter le métal que j’avais acheté pour mes sculptures. Je lui ai offert un thé dans le jardin qu’on me prêtait pour l’été, où je pouvais travailler. Il était retraité et est revenu le lendemain  poser pour son portrait, tout en me racontant sa vie. Bien des années après j’ai déménagé dans la même banlieue. On m’a attribué un numéro de téléphone. J’ai réalisé au bout de quelques jours que c’était le sien, en regardant mon agenda.

J’ai ainsi compris qu’il était sans doute décédé. J’ai ensuite taillé la barque qui symbolisait ce voyage notamment.

La barque de Mr Handequin

Publicités